Travailler debout, c’est le(s) pied(s) !

Depuis que Gisèle est passée au bureau debout, elle peut s'empiffrer de cappucinos géants sucrés toute la journée !

Depuis que Gisèle est passée au bureau debout, elle peut s’empiffrer de cappucinos géants sucrés toute la journée !

Allez, j’ai assez de recul pour vous faire un feedback sur mon bureau debout, et sur le travail debout en général. Autant vous le dire tout de suite, l’expérience a été concluante !

Assis, c’est la mort

Mais pourquoi vouloir travailler debout ? L’idée m’est venue il y a quelques années. Une étude médicale était parue en faisant pas mal de buzz sur la toile : les gens qui passent de 6 à 8 heures assis chaque jour ont un taux de mortalité de 20% supérieur à celui des gens qui ne passent que 3 heures sur une chaise (ce taux passe même à 40 % chez les femmes). Pire, ces dommages causés par la sédentarité semblent irréversibles, et le fait de pratiquer du sport n’y change rien.

Les constats font peur, surtout dans les milieux liés à l’informatique, où on reste le cul sur une chaise toute la journée, et même le soir en rentrant chez soi quand on joue à des jeux vidéo avec les potes, ou qu’on s’affale devant la télé. Résultat, chez les poids lourds de la Silicon Valley, un nombre croissant d’employés demandent à travailler de bout, et l’idée suit son bonhomme de chemin.

Voilà pour la petite histoire. Me concernant, c’est un peu le même constat. Je me lève, je me fais un café, et hop direction le fauteuil de bureau pour aller lire les infos. Je dois me lever 2, 3 fois par jour, pour aller aux WC par exemple, ou pour me prendre un verre d’eau (sans compter une éventuelle sortie pour les courses). Le soir, c’est pareil, je reste assis car je joue aux jeux vidéo. Bref pas très reluisant, malgré une pratique du sport régulière je ressentais un besoin de ne plus rester autant assis, de trouver une posture plus énergique.

Les bureaux debout, arnaque commerciale

En déménageant, j’ai saisi l’occasion pour passer au bureau debout. Je comptais m’en acheter un, mais les prix m’en ont rapidement dissuadé : disons qu’il faut compter plus de 1000 euros pour un bureau qui autorise le travail debout ou assis (la faute à la présence de petits moteurs électriques pour lever ou baisser le plateau). Inenvisageable pour un quidam, y’a pas marqué Google hein. Du coup, DO IT YOURSELF !

J’ai fini par trouver mon bonheur sur le site Ikeahackers. On y trouve une multitude de hacks de meubles Ikea, dont quelques bureaux assis /debout. Il m’a couté une centaine d’euros environ, soit moins cher qu’un bureau traditionnel assis ! Et le montage a été extrêmement simple, sachant que je suis loin d’être un as du bricolage.

J’ai immédiatement adopté cette nouvelle posture. On se sent mieux, c’est plus naturel, il n’y a quasiment aucune période d’adaptation. Travailler sur ses jambes, c’est rester dans une position bien plus ergonomique (pour peur que votre bureau soit à la bonne hauteur bien entendu), et c’est pouvoir bouger bien plus facilement. Assis, on remet toujours le lever aux calendes grecques (OK je me lève et je vais faire ça, ça et ça d’un coup ! Rentable, bro !), tandis que debout, les déplacements sont bien plus propices. Un coup de fil, on en profite pour se déplacer par exemple.

Pour le travail, j’ai donc directement adopté cette posture. je passe quand même une heure assis sur un fauteuil, histoire de varier un peu les positions. Mais franchement, j’ai beau avoir un fauteuil correct,  je ne m’y sens pas aussi bien que lorsque je suis debout.

♫ Il jouait à Dota debout ♫ C’est peut-être un détail pour vous ♫

Pour les sessions de jeux vidéo, qui sont parfois très longues, j’avais un peu plus d’appréhension. Mais au final, mes craintes ont été largement infondées, comme pour le boulot, j’ai trouvé que cette nouvelle position était bien plus agréable. Alors le soir en me couchant, je ressens parfois une très légère fatigue musculaire dans les mollets. Mais rien de désagréable, au contraire, l’impression d’une journée où on n’est pas resté affalé en mode couch potato. Aujourd’hui, je ne reviendrai jamais en arrière, et pour tout vous dire, j’appréhende de devoir bosser assis si je dois aller travailler dans une rédaction !

En bref, n’hésitez pas à passer au bureau debout. Cela demande un investissement ridicule, et votre corps vous remerciera !

Le montage du bureau debout Expedit-DIY

Bureau debout hack Ikea Expedit

L’expedit est pratique pour ranger différentes choses, qui restent facilement accessibles. Et surtout, votre chat va adorer. Vraiment.

Pour faire mon bureau debout, j’ai utilisé une combinaison Ikea Expedit. Voici rapidement la marche à suivre pour la bricoler :

  • J’ai monté l’expedit normalement, en supprimant 2 étagères afin d’avoir la place de caser mon ordinateur dedans.
  • Ensuite, j’ai fixé le second élément qui fait office de pied et de plateau à l’envers. Autrement dit, le petit coté (pied) est devenu le plateau, et le grand coté (plateau) est devenu le pied. Pour fixer l’un dans l’autre, j’ai du percer un trou dans la paroi.
  • Il est important de caler les étagères que vous n’avez pas montées (ou d’utiliser autre chose) en dessous de la bibliothèque Expedit, sinon votre bureau ne sera pas droit.
  • Enfin, pour que l’écran soit à la bonne hauteur sans vous casser la nuque, il faut placer une étagère sur 3 ou 4 pieds. J’ai utilisé une étagère Ikea Ekby Järpen, ainsi qu’un ensemble de 4 pieds Capita.
  • Coût total : 129 euros
  • Temps de montage : une bonne heure
  • J’ai ajouté ensuite un fauteuil de bar, d’environ 80 cm de hauteur d’assise. Il est un peu bas, il manque 5-8 cm et ce serait parfait. Mais je ne m’en sers qu’une heure ou deux par jour, donc ça convient très bien.

Si vous voulez plus de détails sur le montage, le hack original est ici, et vous trouverez plein d’autres idées .

Enfin, quelques conseils si vous voulez vous lancer dans votre propre réalisation :

  • Assurez vous d’un angle de 90° de vos coudes lorsque vos bras sont posés. Vos épaules doivent être relax, position naturelle.
  • Mettez impérativement un tapis moëlleux sous vos pieds. C’est confort et ça vous évitera les crampes. Là, j’ai mis un tapis genre salle de bain, mais je pense passer à un tapis de station de travail plus ergonomique quand j’en aurai trouvé un.
  • Placez votre écran de telle sorte que sa consultation ne vous torde pas la nuque.
  • Une erreur qu’on voit souvent : un plateau tout petit en profondeur. Danger : si seuls vos poignets reposent dessus, vos coudes ne seront plus à 90°; et vous allez fatiguer sévère, voire vous faire mal. Veillez à avoir assez de place pour que vos avant-bras reposent naturellement dessus.

Voici un schéma pour vous aider :

Voici enfin quelques témoignages sur les bureaux debout :

Un bureau debout pour 20 euros, par Pierre Morsa
Le passage au bureau debout, par Quenouille (photos absentes)
Travailler sur ses deux pieds, par Pierre Martin
Attention, notamment sur ce dernier bureau, pas de place pour reposer les bras ce qui peut être source de douleurs

Si vous avez des témoignages, n’hésitez pas à les partager ici !

 

9 comments to Travailler debout, c’est le(s) pied(s) !

  • Colonel Moutarde

    Ca y est, j’ai reconfiguré ma console Fredrik/Jerker pour en faire un bureau debout. D’ailleurs ce bureau Ikea est top, puisque tous les plateaux sont ajustables en hauteur naturellement, pas besoin de hack !

    Au bout de quelques jours, j’apprécie, et effectivement ce n’est pas très fatigant, il y a juste une petite gêne aux pieds qui ne sont plus habitués à porter ma carcasse aussi longtemps.

    • aurélien

      Bonjour,

      Apparemment cette console n’est plus vendu par IKEA, snif, car je suis très intéressé pour passer à la position debout :-) .

  • Fab

    Pour les pieds, ça va passer rapidement, surtout si tu as un tapis assez moëlleux.

    Cette semaine je bosse dans une rédac et je suis donc assis.
    A la fin de la journée, je sens mes organes comme compressés, j’ai mal au thorax/abdomen, comme si j’étais resté contorsionné dans une cage toute la journée.
    Je ne pensais pas sentir une telle différence.

  • Colonel Moutarde

    Le souci majeur en fait, c’est que je bosse avec dexu écrans, portable et fixe et je passe ma journée à baisser et remonter la tête. Le standing desk n’est pas super pratique dans cette cofiguration.
    Pour le reste, je suis bien d’accord, mon abdomen se sent bien mieux quand je suis debout toute la journée.

  • Fab

    Ouais les écrans multiples, j’imagien que c’est plus galère à gérer.
    Il y a des supports réglables en hauteur pour les laptops ( http://www.ldlc.com/fiche/PB00126464.html ) et aussi des pieds / supports muraux qui font la même chose pour les écrans. L’idéal étant de les avoir au même niveau pour éviter ces désagréables va et vient de la nuque en effet…

  • Excellente idée, moi je n’aime pas du tout être assis, je le suis d’ailleurs rarement, je travaille de chez moi de mon lit adossé assez mal au mur, travailler debout parfois également me semble une excellente idée, merci pour cet article.

  • Bravo pour ce retour d’expérience, je suis le webmaster du site bureau-debout.com alors j’ai ajouté votre super article dans la rubrique liens du site :)

    C’est grâce à des témoignages comme le votre qu’on fera avancer la cause du « standing desk », même si le chemin à parcourir est encore long…

    Déjà, je vois que vous n’avez eu pratiquement aucune fatigue ce qui est assez rare. J’ai moi même constaté personnellement que rester debout toute la journée fatigue beaucoup ! En tout cas, j’ai eu un peu de mal les premiers jours : http://bureau-debout.com/essai-bureau-debout-10-jours.html

    Ensuite, votre montage est assez excellent. En plus l’encombrement est fortement réduit et permet pas mal de rangement. C’est un vrai plus par rapport aux autres solutions existantes sur le marché.

    Ce qui serait intéressant c’est d’avoir un retour d’utilisation dans 6 mois, puis un an, etc. Afin qu’on puisse voir quel impact cela a eu dans votre vie.

  • alz

    Les gens qui bossent déjà toute la journée debout apprécieront l’ironie de cette nouvelle mode, quand vous aurez les mêmes problèmes :) (des problèmes circulatoires, des douleurs du bas du dos et des membres inférieurs, chevilles et pieds gonflés etc..)

    Le mieux c’est d’avoir le choix et de varier les positions, un bureau dont on peut changer la taille quand on veut serait mieux :)

    http://www.inrs.fr/accueil/risques/activite-physique/risques-sante.html

  • alz

    Je rajoute celui là tiens..
    L’important c’est le changement :p

    http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Postures-penibles.html

Laisser un commentaire

  

  

  

*

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>